1. Accueil
  2. International
  3. Jérusalem – Coordinateur ou coordinatrice générale opérationnelle du musée Terra Sancta (H/F)

Jérusalem – Coordinateur ou coordinatrice générale opérationnelle du musée Terra Sancta (H/F)

Description de la mission

Descriptif de la mission :

Cette mission consiste à assurer une coordination générale opérationnelle entre les différents comités/groupes de travail, et une coordination scientifique du projet de préfiguration, en apportant l’expertise française pour que le projet avance selon le calendrier d’ouverture prévu, pour qu’il corresponde aux normes des grands musées internationaux et soit bien intégré dans le réseau des musées locaux.

Le/la coordinateur général opérationnel sera intégré au cœur du Comité de Préfiguration du musée.

Principales tâches et résultats attendus :

  • Assurer la coordination générale et la gestion des différents volets opérationnels au sein du Comité de préfiguration et de coordination, en lien avec le comité scientifique et les 6 groupes de travail thématique. En participant à toutes les réunions de pilotage et assurant le suivi et la bonne exécution des orientations prises, en étant le garant de l’avancement des travaux des différents groupes de travail en veillant au respect du phasage du projet et des délais, en facilitant la communication entre les différents acteurs.

 

  • Participer à l’élaboration du projet scientifique et culturel sous la direction du comité exécutif et en coordination avec le comité scientifique (première version du projet d’établissement) ;

 

  • Préfigurer la politique de communication et de mécénat de la future institution muséale et ainsi préparer les conditions de la soutenabilité financière du projet ;

 

  • Développer la dimension sociale du projet, son inscription locale et la politique des publics, en lien avec le contexte local de la vieille ville de Jérusalem, des différentes communautés religieuses présentes sur le terrain, en développant notamment une dimension d’ateliers de formation aux métiers de la restauration et du patrimoine, et de médiation en direction des publics locaux, notamment le jeune public et les écoles.

Description du projet ou contexte

Apporter une contribution experte au développement du musée Terra sancta de Jérusalem, porté par la Custodie de Terre sainte.

Descriptif de la structure d’accueil :      

La Custodie de Terre Sainte est l’organisation regroupant les couvents et institutions de l’Ordre des Franciscains en Terre Sainte (en latin : Custodia Terræ Sanctæ), où elle y est l’institution responsable des intérêts de toute l’Église catholique, notamment de la garde des Lieux saints de Jérusalem, depuis le XIIIe siècle. Elle possède en outre des collections exceptionnelles issues du christianisme local, des activités des Franciscains sur place, mais aussi des objets d’art européens uniques issus des grandes cours royales européennes qui ont disparu dans leurs pays d’origine (Trésor du Saint Sépulcre).

  • Autorité directe sous laquelle travaillera l’ETI : Frère Stéphane Milovitch, responsable du service des biens culturels de la Custodie

Composition (effectif et fonctions) de l’équipe/service au sein duquel travaillera l’ETI :  L’équipe du musée est en cours de constitution. L’ETI travaillera au sein du comité de préfiguration et de coordination, en lien avec le comité scientifique et les 6 groupes de travail thématique.

Projet Scientifique et Culturel

La Custodie mène le projet ambitieux de rendre ces collections accessibles au public de manière permanente en créant le « Terra Sancta Museum » au sein du Monastère du Saint-Sauveur qui se trouve dans la vieille ville de Jérusalem et qui abrite déjà une école de musique, une bibliothèque, les archives et de la Custodie aux côtés de l’église paroissiale et du couvent. Ce musée d’art chrétien sera un manifeste de l’identité plurielle de Jérusalem, aux côtés de musées déjà existants consacrés à l’art et à l’histoire du judaïsme et de l’islam. Il sera structuré en trois parties qui retraceront la naissance de l’église et présence chrétienne à Jérusalem au premier millénaire ; la Custodie en Terre Sainte ; le trésor du Saint Sépulcre.

Le projet de musée est déjà à un stade avancé, la première section consacrée à l’archéologie est ouverte au public au sein du couvent de la Flagellation, la seconde qui sera abritée au Saint-Sauveur fait déjà l’objet d’un projet scientifique et muséographique et est dotée d’un conseil scientifique sous la direction de Béatrix Saule, conservatrice générale du patrimoine et ancienne directrice générale des châteaux de Versailles et de Trianon.

Profil souhaité

Qualifications :

Bac +5 attendu. Des études en histoire de l’art, histoire, archéologie, muséographie ou concours de conservateur du patrimoine seraient un plus, ainsi que des compétences et/ou diplômes en communication, conduite de projet ou management.

En plus du français et de l’anglais (C1 minimum), la connaissance de l’italien (langue de travail des Franciscains) et/ou de l’arabe est un plus.

Expérience professionnelle :

Expérience significative au sein d’organisations muséales . Au moins 2 ans d’expérience dans des fonctions avec responsabilités au sein de musées français ou internationaux.

Documents à fournir :

  • CV ;
  • Lettre de motivation.

Informations complémentaires

Moyens matériels et humains mis à la disposition de l’experte ou de l’expert

  • mise à disposition d’un bureau au sein de la structure d’accueil : OUI
  • mise à disposition par la structure d’accueil de matériel informatique, téléphone mobile et prise en charge des frais de communication : OUI
  • prise en charge par la structure d’accueil des frais de mission/déplacement : OUI (avec détails si possible ; déplacements locaux ou internationaux)

Date limite de candidature : 04/12/2022 23:59

Expertise France – Envoyer la candidature (gestmax.fr)