1. Accueil
  2. International
  3. Thaïlande – Conseiller technique senior « Genre et migrations » (H/F)

Thaïlande – Conseiller technique senior « Genre et migrations » (H/F)

Description de la mission

Descriptif de la mission :

La mission de l’expert se concentrera sur quatre domaines principaux :

– Améliorer la compréhension de la réalité changeante des modèles de migration des femmes dans la région, y compris l’impact de la migration induite par le climat sur les femmes et les filles, par les acteurs concernés- les gouvernements de la région et les ambassades, y compris les ambassades françaises, les employeurs, les agences de recrutement et les organisations de la société civile – en promouvant un changement d’approche (de victime à agent de changement).

– Accroître la participation des travailleuses migrantes à une migration sûre vers un travail décent et réduire les risques d’exploitation, de traite des êtres humains et de violence sexuelle et sexiste.

– Contribuer à l’élaboration de politiques, de lois et d’initiatives efficaces tenant compte de la dimension de genre et abordant les effets uniques de la migration sur les femmes de la région.

– Approfondir les partenariats et la coordination avec les parties prenantes en renforçant le dialogue, la coopération et la recherche-action pour promouvoir l’égalité femmes-hommes dans la gouvernance des migrations.

 

Principales tâches et résultats attendus :

– Revoir la « boîte à outils pour l’emploi et le recrutement tenant compte de la dimension de genre », élaborée dans le cadre du programme “Empowerment of Women Migrant Workers in South Asia through Implementation of Standard Terms of Employment (STOE)” et élaborer des outils similaires pour le contexte du corridor migratoire Thaïlande-Cambodge, RDP Lao et Birmanie.

– Réaliser une étude sur les transformations liées au genre, notamment sociologiques et géographiques, dans le corridor de migration Thaïlande-Cambodge, RDP Lao et Birmanie, en mettant l’accent sur la protection, l’intégration et la contribution des femmes migrantes au développement et sur la relation entre ces migrations et la structure des inégalités (en fonction des fonds disponibles).

– Contribuer à l’élaboration de stratégies et d’opportunités de mise en œuvre et de ressourcement de la nouvelle note stratégique d’ONU Femmes pour l’Asie-Pacifique, avec une approche plus holistique de la programmation régionale de la migration pour les 3 à 5 prochaines années, conformément au plan stratégique d’ONU Femmes 2022-2025 et aux cadres internationaux pour la migration.

– Développer les stratégies de plaidoyer d’ONU Femmes pour renforcer la collaboration avec l’ASEAN, dans la mise en œuvre du Plan d’action 2018-2025 du Consensus de l’ASEAN et dans la planification et l’organisation du Forum de l’ASEAN sur le travail des migrants (AFML) et soutenir l’engagement d’ONU Femmes dans les groupes de coordination/groupes de travail des Nations unies sur la migration.

– Fournir un soutien technique et diriger la coordination avec l’ACMW et le Secrétariat de l’ASEAN dans la planification et l’organisation du Forum de l’ASEAN sur le travail des migrants (AFML), une plateforme régionale tripartite pour discuter des problèmes rencontrés par les femmes et les hommes travailleurs migrants en provenance de et au sein de l’ASEAN. Cela inclut également le soutien et la coordination avec les bureaux nationaux d’ONU Femmes et les mécanismes de coordination des Nations Unies (par exemple, le réseau des Nations Unies sur les migrations pour l’Asie et le Pacifique, la coalition thématique (IBC)/le groupe de travail sur les migrations, la croissance économique et inclusive et le groupe de travail sur la mobilité humaine et l’urbanisation).

 

Moyens matériels et humains mis à la disposition de l’expert(e) :

– mise à disposition d’un bureau au sein de la structure d’accueil : l’ETI travaillera au bureau régional de Bangkok.

–  mise à disposition par la structure d’accueil de matériel informatique, téléphone mobile et prise en charge des frais de communication : ONU Femmes fournira un ordinateur portable et couvrira le règlement des frais de communication nécessaires à la réalisation de la mission.

–  prise en charge par la structure d’accueil des frais de mission/déplacement : ONU Femmes paiera les frais de mission/voyage sur la même base que les coûts induits par les membres du personnel, y compris le paiement de l’indemnité journalière de subsistance, le cas échéant.

Description du projet ou contexte

Descriptif du projet : Le Programme Migration – Autonomisation économique des femmes du bureau régional d’ONU Femmes est en train de revoir sa programmation en matière de migration afin de fournir un soutien plus efficace aux gouvernements et autres parties prenantes pour intégrer une perspective de genre et promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes migrantes dans tous les programmes de développement et de droits de l’homme, conformément à la recommandation générale n° 26 du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) et au principe de la prise en compte du genre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (GCM).

Le conseiller technique senior « Genre et migrations » permettra également une meilleure intégration du travail d’ONU Femmes dans la région avec les autres agences des Nations Unies concernées. Grâce à des programmes régionaux, ONU Femmes travaille en partenariat avec l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour renforcer les capacités des États membres de l’ASEAN à lutter contre la discrimination et la violence à l’égard des travailleuses migrantes. En outre, l’agence a fourni un soutien technique à des plateformes régionales telles que le Forum de l’ASEAN sur le travail des migrants (AFML), le Processus de Colombo et le Réseau des Nations Unies sur les migrations pour l’Asie et le Pacifique afin de promouvoir l’agenda de l’égalité femmes-hommes pour améliorer la gouvernance des migrations de travail. Sur cette base, ONU Femmes aimerait explorer une coopération plus étroite avec le Secrétariat de l’ASEAN et renforcer globalement la perspective de genre dans d’autres mécanismes de coordination régionale des Nations Unies liés à la migration (c’est-à-dire la Coalition thématique des Nations Unies sur la croissance économique et inclusive, le Groupe de réseautage sur la mobilité humaine et l’urbanisation).

Le Conseiller technique senior « Genre et migrations » pourrait également interagir avec le collectif d’experts français des projets financés par la France, tels que le projet FORSEA (FEXTE AFD, coordonné par le CIRAD) qui abordera la question de la migration nationale et régionale des travailleurs dans l’hévéaculture.

 

Descriptif de la structure d’accueil :

  • Autorité directe sous laquelle travaillera l’ETI : Responsable régionale du Programme Migration-Autonomisation économique des femmes
  • Composition (effectif et fonctions) de l’équipe/service au sein duquel travaillera l’ETI : il/elle travaillera avec deux coordinateurs de programme régionaux sur la migration et se coordonnera avec d’autres collègues d’ONU Femmes, des bureaux de pays et des partenaires, selon les besoins.

Profil souhaité

Qualifications :

– Master en études sur les migrations, études sur le genre, études sur le développement international ou autre domaine connexe ou une licence dans un domaine connexe avec 7 ans ou plus d’expérience pertinente peut être acceptée en lieu et place du Master ;

– Excellentes compétences en matière de communication écrite et orale et de facilitation en anglais. – Expérience de la rédaction de politiques, de la rédaction de documents d’information.

 

Expérience professionnelle :

– Au moins 7 ans d’expérience pertinente au niveau régional ou international dans la fourniture d’un soutien en conseils techniques et politiques aux gouvernements, organisations internationales, organisations de la société civile et autres parties prenantes ;

– Expérience démontrable dans la recherche, l’élaboration, l’analyse et la mise en œuvre de politiques en matière de genre, avec un accent sur la migration. Expérience dans la consultation d’une variété de parties prenantes afin d’élaborer des politiques de collaboration et un engagement organisationnel, des processus et des systèmes pour assurer la cohérence avec la vision et les objectifs de l’organisation ;

– Expérience dans la gestion de projets, la planification et la coordination de groupes de travail, de communautés de pratique et de réseaux ;

– Une expérience professionnelle avérée en Asie du Sud-Est est préférable ;

– Une expérience au sein de l’ONU ou d’une organisation internationale sera un atout.

Documents à fournir :

  • CV ;
  • Lettre de motivation ;

Informations complémentaires

  • Prise de fonction estimée : 16 janvier 2023
  • Lieu de travail : Bangkok, Thaïlande
  • Type de contrat : contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission)
  • Rémunération établie selon la politique de rémunération d’Expertise France : salaire de base + le cas échéant forfait famille + prime de technicité et d’expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité * pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence + billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des frais de déménagement* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance)

(Les éléments signalés par une * correspondent à des frais remboursés à l’expert sur justificatifs, dans la limite du budget alloué par Expertise France)

Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(e)s soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.

Date limite de candidature : 02/10/2022 23:59

Expertise France – Envoyer la candidature (gestmax.fr)