1. Accueil
  2. International
  3. République du Congo – Un.e AMO senior, assistant.e principal.e du Coordonnateur national du programme (H/F)

République du Congo – Un.e AMO senior, assistant.e principal.e du Coordonnateur national du programme (H/F)

Description de la mission

Il/elle aura la charge de :

1. Participer à la définition des orientations stratégiques en matière d’aménagement du territoire :

  • Analyse des politiques sectorielles d’affectation des terres et des réformes mises en œuvre ou envisagées par les autorités ;
  • Élaboration d’une proposition de stratégie d’intervention relative à l’aménagement du territoire en faveur du secteur privé en cohérence avec les engagements environnementaux du gouvernement ;
  • Co-Animation des groupes sectoriels du Groupe d’animation et de concertation sur l’aménagement du territoire (GACAT) ;
  • Formulation de recommandations pour le GACAT à présenter au Comité interministériel d’aménagement et de développement du territoire (CIADT) pour la mise en application de la Loi 43-2014;
  • Possibles interventions au sein du CIADT aux côtés du Coordonnateur de programme et Directeur de l’Aménagement du territoire.

Contribution au développement d’un protocole de mise à disposition et d’actualisation des bases de données géographiques

2. Mettre en place des outils d’analyse stratégique sur le programme de réformes d’aménagement du territoire :

  • Production d’outils d’aide à la décision en matière de gouvernance pour orienter les décideurs sectoriels dans le choix des affectations des terres ;
  • Rédaction de note de recommandations pour le CIADT sur les réformes à adopter, mettre en œuvre ou adapter ;
  • Rédaction de dossiers d’évaluation de l’impact des réformes mises en œuvre ou programmées ;
  • Coordination d’un travail approfondi de recueil de données économiques, financières et socioéconomiques nécessaires sur l’aménagement, les usages, et les affectations des terres.

Description du projet ou contexte

La République du Congo, le 3 septembre 2019, par la signature de la Lettre d’intention portant sur l’établissement d’un partenariat de long terme visant la réalisation du Plan d’Investissement de la Stratégie Nationale REDD+, dans le cadre de l’Initiative pour la Forêt d’Afrique Centrale (CAFI), s’est engagée à diversifier son économie à travers un itinéraire de développement bas-carbone, visant l’atteinte de 52 jalons politiques structurant la mise en œuvre du partenariat  CAFI-République du Congo.

Suite à une proposition de l’Agence française de développement (AFD), qui associait plusieurs partenaires (Cirad, Cifor, HCV Resource Network – HCV-RN, WCS, WRI, WWF), le Conseil d’administration de l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (CAFI), au travers de la note de décision EB.2020.15, a choisi l’AFD, le 5 octobre 2020, pour préparer avant la fin de l’année 2021 un programme d’utilisation durable des terres. Ce programme vise à soutenir la République du Congo dans l’atteinte de 22 des 52 jalons fixés dans la lettre d’intention du partenariat CAFI.

La finalité du programme d’utilisation durable des terres (PUDT) est de soutenir la République du Congo dans sa politique de diversification économique, visant à lutter contre la pauvreté et le changement climatique, en définissant et en mettant en œuvre une politique d’aménagement du territoire garantissant une utilisation durable des terres et des ressources naturelles. Le programme a pour objectif global d’assurer la mise en place et l’opérationnalisation d’une planification spatiale multisectorielle, inclusive, concertée et intégrée de gestion des terres, en vue de garantir une gestion durable des ressources naturelles et de préserver le patrimoine naturel exceptionnel de la République du Congo.

L’atteinte de ces objectifs inclut des activités de structuration et d’harmonisation des politiques, secteurs et filières forestières et agricoles durables, le renforcement des modalités de protection des écosystèmes sensibles (forêts et tourbières), ainsi que la mise en œuvre de modalités et d’investissements opérationnels pilotes dans les secteurs agricoles et forestiers. Les activités sont mises en œuvre par les quatre ministères suivants :

  • Ministère de l’Aménagement du Territoire, des Infrastructures et de l’Entretien Routier (MATIER);
  • Ministère de l’Économie Forestière (MEF) ;
  • Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche (MAEP) ; et
  • Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo (MEDDBC).

Des informations supplémentaires sur les programmes en cours en République du Congo dont le PUDT, financés par l’Initiative CAFI, peuvent être consultées au lien suivant : https://www.cafi.org/countries/republic-of-congo/pipeline-programmes-republic-congo

Chef(fe) de file de l’assistance à Maîtrise d’Ouvrage et assistant(e) du Coordonnateur national du programme nommé par le Gouvernement de la République du Congo, spécialiste en aménagement du territoire et en réforme de l’état, qui fera bénéficier l’UCP de son expérience significative dans la mise en œuvre, au niveau politique, des processus d’aménagement et de décentralisation.

Sous la supervision du coordonnateur national du programme, l’expert(e) appuiera le Ministère en charge de l’aménagement du territoire tout au long de la mise en œuvre du Programme d’utilisation durable des terres (PUDT), notamment dans l’analyse des travaux produits par les trois Unités de gestion techniques permettant la conception des orientations stratégiques d’aménagement et d’utilisation des terres rurales en République du Congo, conformément à la Loi 43-2014 du 10 octobre 2014 d’orientation pour l’aménagement et le développement du territoire.

Il/Elle conseillera les Ministères sectoriels concernés dans l’identification et la mise en œuvre des réformes permettant de garantir la réalisation desdites orientations stratégiques prises par les organes de décision de l’aménagement du territoire (le Conseil national d’aménagement et de développement du territoire et le Conseil interministériel d’aménagement et de développement du territoire, établis respectivement par Décrets n° 2017-226 et 2017-227 du 7 juillet 2017).

L’expert(e) accompagnera également la formulation des propositions de réformes soumises à ces organes par le Groupe d’animation et de concertation de l’aménagement du territoire (GACAT), qui sera établi dans le cadre du programme.

 

Profil souhaité

– Disposer d’un diplôme universitaire (bac+5) en sciences politiques, relations internationales, coopération internationale, droit, développement ou administration ;

–      Justifier d’une expérience de 10 ans au sein d’administration publique et/ou en réformes de l’État liées à l’aménagement du territoire ;

–      Avoir eu des expériences de travail et de collaboration auprès d’institutions nationales, internationales, du secteur privé, et au niveau ministériel ;

–      Avoir contribué à la résolution de conflits liés à une situation de superpositions d’usage ou d’affectation des terres ;

–      Disposer d’une expérience de coordination de projets conduits par des équipes multiculturelles, sur financement de bailleurs internationaux ou d’entités publiques ;

–      Avoir d’excellentes compétences rédactionnelles en français et en anglais ;

–      Faire preuve de leadership, d’autonomie et d’ouverture aux autres ;

–      Disposer d’une excellente adaptation à des contextes politiques et socioéconomiques particuliers, en particulier ceux d’Afrique centrale ou de l’Ouest ;

–      Avoir d’excellentes compétences de communication (écrit et oral) en français.

Informations complémentaires

  • Type de contrat: contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission). La durée initiale du contrat proposé est de deux ans, renouvelables, le programme s’étendant sur une période totale de 5 années.
  • Rémunération établie selon la politique de rémunération d’Expertise France: salaire de base + le cas échéant forfait famille + prime de technicité et d’expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité* pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence + billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des déménagements* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance).

(Les éléments signalés par une * correspondent à des frais remboursés à l’expert sur justificatifs, dans la limite du budget alloué par Expertise France).

NB: Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(s) soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.

Documents à fournir :

  • CV
  • Lettre de motivation

Date limite de candidature : 21/09/2022 23:59

Expertise France – Envoyer la candidature (gestmax.fr)