1. Accueil
  2. International
  3. Kenya – Expert(H/F) soutenir/conseiller sur l’origination et la structuration des projets – Direction des partenariats public-privé

Kenya – Expert(H/F) soutenir/conseiller sur l’origination et la structuration des projets – Direction des partenariats public-privé

Description de la mission

Description de la mission :

Le gouvernement du Kenya (GoK) souhaite améliorer les flux de financement privés dans les infrastructures par le biais de partenariats public-privé (PPP) dans le cadre de la Vision 2030, qui vise à faire du pays un pays industrialisé à revenu intermédiaire. En conséquence, un cadre juridique et réglementaire complet a été mis en place par le biais de la loi sur les partenariats public-privé de 2021, qui prévoit la participation du secteur privé au financement, à la construction, au développement, à l’exploitation et à la maintenance des infrastructures par le biais d’une série d’accords contractuels. C’est dans le cadre de l’amélioration du financement privé des infrastructures publiques que la Direction PPP recherche une expertise technique dans le montage (origination) et la structuration de projets soutenables.

Principales tâches de l’expert technique :

Le rôle principal de l’expert est de soutenir/conseiller sur l’origination et la structuration de projets PPP en fournissant l’expertise requise en matière de modélisation financière et de développement d’analyses de rentabilité à la direction PPP. En outre, son rôle impliquera une participation active à la préparation des dossiers des projets et des mémorandums d’information. La réserve de projets à laquelle l’expert contribuera couvrira un éventail de secteurs d’infrastructure allant des routes, ports et hôpitaux à l’énergie, l’agriculture et les projets de logement.

Principales responsabilités :

  • Examiner et évaluer, par le biais de la modélisation financière et de la préparation d’analyses de rentabilité, les propositions de projets PPP afin de confirmer qu’elles sont économiquement et financièrement viables, et qu’elles présentent un bon rapport qualité-prix ;
  • Soutenir la direction des PPP pour identifier/lancer des projets PPP potentiellement viables et préparer ensuite les business cases nécessaires à leur approbation et leur éventuelle acquisition ;
  • Examiner les rapports d’études de faisabilité et, en particulier, s’interroger sur leur proposition d’optimisation des ressources, leur rentabilité et leur viabilité économique ;
  • Soutenir les activités d’engagement des investisseurs de la direction des PPP en préparant et en présentant les documents nécessaires, tels que les dossiers de projets et les mémorandums d’information sur les projets.

Description du projet ou contexte

Description de l’organisation hôte :

La direction des partenariats public-privé (PPP) est l’une des directions du Trésor national kényan et a pour mission de diriger la mise en œuvre de projets de partenariat public-privé au Kenya. À cette fin, ses responsabilités sont les suivantes :

  1. initier, guider et coordonner la sélection, le classement et la hiérarchisation des projets de partenariat public-privé ;
  2. superviser l’évaluation des projets et les activités de développement de la réserve de projets en collaboration avec les autorités contractantes, y compris la fourniture d’une expertise technique dans la structuration des projets en vertu de la loi sur les PPP ;
  3. guider et conseiller les autorités contractantes dans la structuration des projets, la passation des marchés et l’évaluation des offres ;
  4. orienter les autorités contractantes dans la négociation et la clôture des contrats ;
  5. de façon autonome, initier et diriger la structuration de projets et la passation de marchés, en liaison avec une autorité contractante ;
  6. soutenir le développement de programmes de partenariats public-privé dans le pays ;
  7. superviser les cadres de gestion des contrats pour les PPP ;

Profil souhaité

Profil souhaité :

Le candidat idéal doit être titulaire d’un diplôme dans un domaine pertinent tel que la finance, la comptabilité, etc. Un diplôme de troisième cycle dans un domaine pertinent ou des qualifications de type ACCA, CFA et MBA constitueront un avantage supplémentaire. Il devra également faire preuve d’une bonne compréhension des principes du financement et de la structuration des projets, d’une bonne connaissance de l’infrastructure de financement existante et des projets en général, et être familiarisés avec les techniques de modélisation financière FAST.

En termes d’expérience, le candidat idéal devra démontrer son expérience dans les domaines suivants :

  • Le financement d’infrastructures avec une expérience de l’origination, la structuration et la syndication des transactions propres au financement de projets ;
  • Il/elle devra avoir été exposé(e) à un éventail de secteurs dédiés aux infrastructures tels que les transports, les énergies renouvelables, l’eau, les projets de santé et avoir acquis une expérience qui comprend l’évaluation post-investissement, la due diligence, le développement de projets, les études de faisabilité, l’allocation des risques, la structuration des transactions et la gestion des appels d’offres ;
  • Il/elle doit avoir joué un rôle de premier plan dans l’obtention de financements pour des projets dans un large éventail de secteurs, notamment les transports (routes, métros, ports), l’énergie (thermique, éolienne, cogénération, lignes de transmission, grandes centrales hydroélectriques), l’assainissement et les PPP immobiliers ;
  • Il/elle doit avoir une expérience dans la structuration et le financement de projets d’infrastructures et avoir réussi à lever et à arranger un montant substantiel de financement à long terme pour des infrastructures en Afrique et dans d’autres économies en développement ;
  • Il/elle devra avoir une expérience dans la gestion de transactions depuis le développement initial d’un projet jusqu’à sa clôture financière, ainsi qu’une exposition au fonctionnement des agences de crédit à l’export et des institutions multilatérales telles que MIGA et la Banque mondiale ;
  • La diversité et l’inclusion sont des considérations importantes. Les candidatures féminines sont encouragées.

Informations complémentaires

Informations complémentaires :

  •  Type de contrat: contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission).
  •  Rémunération établie selon la politique de rémunération d’Expertise France: salaire de base + le cas échéant forfait famille + prime de technicité et d’expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité* pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence + billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des déménagements* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance).

(Les éléments signalés par une * correspondent à des frais remboursés à l’expert sur justificatifs, dans la limite du budget alloué par Expertise France).

NB: Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(s) soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.

Documents à fournir :

  • CV;
  • Lettre de motivation.

Date limite de candidature : 24/11/2022 23:59

Expertise France – Envoyer la candidature (gestmax.fr)